Art Zoyd until 1997

Co-founder member, co-composer and multi-instrumentalist of the Art Zoyd ensemble between 1971 and 1997, with Gérard Hourbette, Thierry has greatly contributed artistically to this great period of the group.
For this reason, you will find below some press excerpts about these founding moments of his musical career.

Co-founder member, co-composer and multi-instrumentalist of the Art Zoyd ensemble between 1971 and 1997, with Gérard Hourbette, Thierry has greatly contributed artistically to this great period of the group.
For this reason, you will find below some press excerpts about these founding moments of his musical career.


LE MONDE
Forêt bruissante et sauvage, magma en fusion traversé de lambeaux fumigènes, ils sont un spectacle à eux seuls. (...)
la partition de Gérard Hourbette et Thierry Zaboïtzeff, fluctuante et implacable, d'une grande richesse instrumentale, ne désarme jamais.
Marcelle Michel.

LE FIGARO
L'envoûtante musique ou ambiance sonore prodiguée avec une inaltérable énergie par le groupe Art Zoyd (...) contribue puissamment au succès de la soirée, une des plus riches et des mieux agencées que mous ait offert Roland Petit, ces dernières années.
René Sirvin.

TELERAMA
Leur musique inventive, touffue, luxuriante, avec toujours cette pulsion inquiétante, obsède. Art Zoyd, c'est le souffle, et au bout du tunnel, l'humour.
Anne-Marie Gustave.

Ils marient avec bonheur climats symphoniques et orages harmoniques, instruments électriques et acoustiques, cordes et vents, humour et acrobaties.
Un groupe à l'originalité déconcertante, en ces temps de romances standardisées.
Pilippe Barbot.

FRANCE-SOIR
C'est eux la trame d'une histoire que Roland Petit ne raconte pas, c'est à dire la musique, imaginative, violente ou séductrice, hérissée de cris avec, de temps en temps, un coeur de métronome.
J. Cartier.

LE QUOTIDIEN
Le climat exceptionnel de la musique trouve un correspondant très fort dans les mouvements imaginés par le chorégraphe.
Gérard Mannoni.

LE MATIN
Art Zoyd construit ses disques comme un sculpteur brutal, un peintre sauvage,
un psychopathe féru de perfectionnisme.

SEPT A PARIS
Je suis conquis !
Christophe Bourseiller.

JAZZ HOT
Art Zoyd : la vraie musique contemporaine.
Pascal Bussy.

ROCK & FOLK
Musique radicale et folle, rigoureuse et extasiée qui dégage sur scène une puissance intense et qui charrie à elle seule autant d'images et de symboles que le ballet même et qui manifeste encore une fois, si c'était nécessaire, le degré de maturité auquel Art Zoyd est aujourd'hui parvenu.
Jean- Bailleux.

BEST
A la fois sauvage (comprenez “hard”) et parfaitement organisée, répétitive sans aucun doute mais extraordinairement riche. Et belle. Et forte!
Jean-Michel Reusser.

LES INROCKUPTIBLES
Les deux nouvelles compositions d'Art Zoyd sont un inépuisable spectacle sonore.
En 88, Art Zoyd créera l'événement.
N.C.

COMPACT
"Berlin" est presque un peu difficile d'accès mais passionnante, où la perfection sonore se marie à un esthétisme glacé, une alchimie des sons et des émotions rarement atteinte dans ce qu'il est convenu d'appeler la nouvelle musique.
Pacal Bussy.

LA VOIX DU NORD
L'effet "Art Zoyd” continue d'agir dans une perspective nietzschéenne.
De cette musique noire qui fait souvent des constats nihilistes sur le monde, s'élève la silhouette lumineuse d'un possible surhomme.
Mais qu'est-ce que l'effet "Art Zoyd”"? On pourrait répondre : c'est l'envoûtement.
Pierre Henry.

NORD ECLAIR
L'ambiance est au sens premier du mot, extraordinaire et envoûtante.

LE MIDI LIBRE
Une chose est sûre, avec Art Zoyd, la forêt de Birnam n'est plus très loin
et on la voit bouger.
Jean-François Bourgeot.

LE PROVENCAL
La modernité d'Art Zoyd en 85 pèse aussi lourd que celle de Pink Floyd treize ans auparavant.
Edmée Santy.

LA MARSEILLAISE
Le grand frisson.
Jacqueline Martinez

AUTRES ARTICLES DANS :
ACTUEL, L'ART VIVANT, LES CAHIERS DE LA DANSE, CHANSONS, ELLE,
L'ÉVÉNEMENT DU JEUDI, LE FIGARO MAGAZINE, ÉMOIS, FEMMES D'AUJOURD'HUI
GLORIA, GUITARES ET CLAVIERS, L'HUMANITÉ, JAZZ ENSUITE, JAZZ MAGAZINE,
MARIE FRANCE, PARISCOPE, PHÉNOMÈNES, LE POINT, LE PROVENÇAL DIMANCHE,
LA REVUE DES DEUX MONDES, VOGUE, TÉLÉPOCHE, TÉMOIGNAGE CHRÉTIEN,
30 JOURS D'EUROPE, VSD, LA VIE MUTUALISTE, VOGUE HOMME...

Membre co-fondateur, co-compositeur et multi-instrumentiste
de l'ensemble Art Zoyd entre 1971 et 1997, avec Gérard Hourbette,
Thierry a oeuvré à cette époque faste du groupe. C'est pourquoi, vous trouverez ci-dessous quelques extraits de presse autour de ces moments fondateurs de son parcours musical.


NEW YORK TIMES (USA)
Art Zoyd est un quartet, mais son arsenal instrumental produit le son d'un orchestre imposant. La musique donne un sens nouveau, une dimension surnaturelle à Max Schreck dans son portrait merveilleusement délabré et zombie du vampire.
Allan Kozinn.

FINANCIAL TIMES (USA)
Un privilège de voir "Nosferatu" sur un écran géant; une surprise de trouver qu'avec la musique d'Art Zoyd, il y gagne plus en sensations fortes que le film “Ben Hur” de 1926 n'en gagne avec la musique de Carl Davis jouée en direct par un grand orchestre.
Alastair Macaulay.

NEW YORK POST USA)
Max Schreck est Nosferatu, le premier vampire sur celluloïd.
Son interprétation crée une alchimie d'émotion : pitié, peur, dégoût, fascination.
De la même façon, une description d'Art Zoyd
ne peut être contenu en un seul adjectif.
Erika Milvy.

THE ABSOLUTE SOUND (USA)
Je pense que Art Zoyd est un des ensembles
les plus importants du monde - dangereux et stimulant.
Glenn Hammett.

EUROCK (USA)
Les cordes et les cuivres étroitement liés par leurs arrangements trouvent parfaitement leur contrepoint dans les lignes enlevées au piano et les passages rythmiques plein de puissance - par moment, c'est à en vous couper le souffle. Ceci prouve, et de loin, qu'ils pourraient être le groupe le plus aventureux en France, aujourd'hui.
Archie Patterson.

TROUSER PRESS TOP TEN (USA)
Troisième place : Élégante nouvelle musique de chambre en France.
Robert Payes.

SOUND INTERNATIONAL (UK)
Ecouter Art Zoyd est stimulant, révélateur et émouvant.
Ils explorent leurs instruments à l'intérieur de la forme propre qu'ils développent avec subtilité et intelligence.
De par tous les éléments culturels intégrés à leur musique, leur pouvoir émotif et leur expressivité sont, à tout moment, aussi porteurs et vitaux que dans le meilleur de la new wave - en plus équilibré.
Chris Cutler.

CITY LIMITS (UK)
Leur musique est rythmiquement précise, et souvent, émotionnellement foudroyante. David Illic.

Membre co-fondateur, co-compositeur et multi-instrumentiste
de l'ensemble Art Zoyd entre 1971 et 1997, avec Gérard Hourbette,
Thierry a oeuvré à cette époque faste du groupe. C'est pourquoi, vous trouverez ci-dessous quelques extraits de presse autour de ces moments fondateurs de son parcours musical.


SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (D)
Art Zoyd compose et joue de la musique modeme d'où se dégage, en dehors des sons puissants de la génération rock, l'héritage culturel européen. (...)
Il construit, avec diversité, ses tableaux sonores; l'exploitation des possibilités dynamiques est fascinante : Art Zoyd fait une musique opulente, qui
rendrait modeste un Glenn Branca.
Karl Bruckmaier.

TAZ BERLIN (D)
"Art Zoyd - La prochaine phase"
Virtuosité et dynamique mènent la chasse aux travers de paysages sonores de fontaines, cascades, coulées de lave, orages et noirceurs nocturnes. Mais les musiciens ne confondent nullement, malgré les comparaisons citées, art et artifice, car leur musique contient trop d'humour sous-jacent pour cela.
Thomthom.

ZITTY (D)
Comparé à Art Zoyd, Magma est un amas de préciosité pubère.
Laf Überland.

ZITTY (D)
(Spécial Art Zoyd avec interview)
La vengeance du violoniste sur la Bourgeoisie. Leur musique est si profonde qu'elle semble issue d'une séance de psychanalyse. Art Zoyd est une rareté.
Laf Überland.

TIP (D)
"Le spectre est lâché"
La conséquence et la permanence de leur travail artistique sont telles que leur carrière est d'ores et déjà programmée sur les trois prochaines années à venir! Après dix ans d'existence stable et régulière, huit albums, d'innombrables tournées, et plusieurs vidéos esthétiques, Art Zoyd est, à présent, le gardien, la vigie du Art-Rock, terme abhorré, mais qui peut s'avérer si juste toutefois.
Christian Beyer.

MUSIC SCENE (D)
"Académie de folie harmonique"
Que se passerait-il si l'on mettait dans les mains de gens comme John Lydon ou Billy Idol, un alto et un violoncelle, puis on les abandonnerait ? En dehors de cris de colère et de tout un tas de bûchettes, vraisemblablement pas grand-chose, ces messieurs ne sont pas assez virtuoses pour cela. Il est temps, alors, de s'adresser aux spécialistes d'Art Zoyd.
Dr Leone.

HESSICHER/NIEDERSÂCHSISCHE ALLGEMEINE (D)
"Voyage dans les profondeurs de l'âme"
Hartmut Schmidt.

NORDBAYERISCHE ZEITUNG (D)
"Une des dernières aventures"
(...) Ceci exige un haut niveau technique dont témoigna Art Zoyd ainsi qu'un potentiel créatif presque inépuisable, lors du concert de Nuremberg.
Remarquable aussi, le son extrêmement précis et différencié
que le quatuor produisait sur la scène pratiquement sans soundcheck.
Tom.

NÜRNBERGER NACHRICHTEN (D)
"Soundtracks surréalistes"
Soundtracks surréalistes, plein de poésie, d'agressions et d'angoisses. (.….)
Ils mettent toute leur technique instrumentale aux services de leurs morceaux, qu'ils maîtrisent, avec précision, jusque dans les passages les plus complexes. (...)
Art Zoyd raconte la sombre vérité du Monde.
Jo Seuss.

NEUE HANNOVERSCHE PRESS (D)
Une musique sensuelle.
Cdi.

HANNOVERSCHE ALLGEMEINE ZEITUNG (D)
Difficile à décrire, gratifiant à l'écoute. Stuck.

WESER KURIER (D)
L'ambiance générale est dominée par des visions sombres,
qui paraissent, parfois, adaptés à une musique
actuelle pour “Metropolis” et "1984".
Scha.

BREMER BLATT (D)
Le groupe possède une force est une densité extraordinaire, une rythmique et une vitalité qui se dégagent de la même manière de tous les instruments.
Depuis quelques temps, apparaissent des éléments plus lyriques et moins tendus,
qui renforcent l'expressivité émotionnelle et l'acuité de la musique.
Jürgen Schmitz.

DER MORGEN (D)
"Jazz avec un postulat Punk”
Reiner Bratfisch.

FORUM (D)
Qui les voit monter sur scène n'imagine pas la puissance et la fascination qu'ils peuvent y exercer, peu après, lors du concert.
Peter Wicke.

FALTER (A)
Dans les tableaux sonores dominent les cordes, qui sont parfois travaillées d'une manière punkoïde.
He.

SALZBURGER TAGBLATT (A)
"Événement dans l'Avant-Garde”
La captivante fascination de cette musique, énormément puissante, belle, séduisante et mystérieusement heurtée, ne peut être cernée, qu'à travers l'idée, qu'Art Zoyd, dans une grande envolée créatrice, fasse profession de foi envers l'héritage européen de la musique.

SVZ (A)
Musique sauvage super-perfectionnée.
Art Zoyd crée une musique de notre temps, d'un très haut niveau, dans laquelle le principe des punks à bon marché, se métamorphose en une beauté sonore, fascinante par endroit.
G.

BUND (CH)
Cordes, cuivres, claviers et basse martelant le cerveau du spectateur se réunissent pour un opéra du Jugement Dernier, travaillé jusqu'au dernier son, palpitant et extrêmement excitant.
Ab.

BERNER OBERLÄNDER (CH)
Ce que le groupe joua, dépassa toute attente. La forme générale de toute la musique fut traitée avec une palpitante intensité. Avec des instruments acoustiques, des effets électroniques et des techniques électroacoustiques, tout, de la musique de chambre au radicalisme esthétique, fut dévoilé dans ce creuset musical. (.) Pour moi, il s'agit d'une musique vivante et communicative avec des passages volontairement émotionnels.
Hwk.

AUTRES ARTICLES DANS :
BERNER ZEITUNG, SALBURGER NACHRICHTEN, SALZBURGER TAGBLATT.

Membre co-fondateur, co-compositeur et multi-instrumentiste
de l'ensemble Art Zoyd entre 1971 et 1997, avec Gérard Hourbette,
Thierry a oeuvré à cette époque faste du groupe. C'est pourquoi, vous trouverez ci-dessous quelques extraits de presse autour de ces moments fondateurs de son parcours musical.

BELGIQUE
LE SOIR, DE MORGEN, OXYGÈNE.

DANEMARK
BERLINSRE, MORGENAVISEN JYLLANDS-POSTEN, AARHUUS STIFTSIDENDE,
INFORMATIONS, GAFFA.

FINLANDE
VAASA.

ITALIE
LA MUSICA ROCK-PROGRESSIVA EUROPEA (Livre/Book/Buch), CORRIERE DELLA
SERRA, L'UNITA, IL GIORNALE, LA REPUBLICA, LA STAMPA, LA NOTTE,
METAPOLITICA, IL RESTO DEL CARLINO, AVVENIRE, CIAO 2001.

JAPON
FOOL'S MATE, MARQUEE MOON.

PAYS-BAS
TROUW, NIEUWSBLAD VAN HET NOORDEN, HAARLEMS DAGBLAD, HET PAROOL,
DE WAARHEID, VINYL, MUSIEKKRANT OOR, CJP, JAZZ NU, PLUG.

POLOGNE
TYGODNIK PILSKI.

SLOVÉNIE
BUNA, STOP.


SUÈDE
SVENSKA DAGBLADET, EXPRESSEN, DAGENS NYHETER, AFTONBLADET,
HANT I VECKAN, ARBETET, SYDSVENSKA DAGBLADET,
NERIKES ALLEHANDA - NERIKES
TIDNIGEN, TIDNINGAR, ESKILTUNA KURIREN - STRENGNÀS TIDNING,
NORRBOTTENSKURIREN, KRISTIANSTADS BLADET,
BERGSLAGSPOSTEN -BERGSLAGERNAS TIDNING, GOTLANDS ALLEHANDA, SÔDERMALM, VIMMERBY TIDNING, SÔÜDRA DALARNES TIDNING, VASTGÔTA-BLADET.

TCHÉCOSLOVAQUIE
OPUS MUSICUM, JAZZ (Livre/Book/Buch).

bandeau_art_zoyd


Video credits: Hannes Klein - Explosive Egg | Photo credits : Emmanuel Valette

SHARE  |  PARTAGEZ

© Copyright 2022 Thierry Zaboitzeff. All Rights Reserved. Impressum